Somalie: le gouvernement aussi corrompu, les shebab toujours dangereux

85

Le fragile gouvernement somalien reste miné par la corruption tandis que les islamistes shebab, bien que militairement sur le recul, restent la principale menace pour la région, estiment des experts de l’ONU.

Le SEMG estime ainsi qu’environ un tiers des recettes du port de Mogadiscio s’est évaporé.

Le port est une source de revenus essentielle aux autorités de Mogadiscio, soutenues à bout de bras par la communauté internationale et présentées comme le meilleur espoir de paix en Somalie depuis que le pays a sombré dans le chaos en 1991 avec la chute du président Siad Barre.

Le fragile gouvernement somalien reste miné par la corruption tandis que les islamistes shebab, bien que militairement sur le recul, restent la principale menace pour la région, estiment des experts de l’ONU.

Le SEMG estime ainsi qu’environ un tiers des recettes du port de Mogadiscio s’est évaporé.

Le port est une source de revenus essentielle aux autorités de Mogadiscio, soutenues à bout de bras par la communauté internationale et présentées comme le meilleur espoir de paix en Somalie depuis que le pays a sombré dans le chaos en 1991 avec la chute du président Siad Barre.

EDEN School Publicité
EDEN School L'école digitale et numérique des 14/18 ans en rupture scolaire

Le bilan de l’attentat à la voiture piégé qui a visé dimanche un café à Mogadiscio en Somalie s’est alourdi à treize morts, a déclaré lundi le président somalien, Hassan Cheikh Mohamoud, imputant l’explosion aux islamistes shebab.

Cela montre le stade de désespoir auquel sont parvenus les shebab parce qu’ils ne font des victimes que parmi des civils innocents, a-t-il dit dans un communiqué révisant à la hausse le bilan initial de quatre morts.

L’attentat a également fait 18 blessés, ajoute le texte.

La Chine a officiellement rouvert son ambassade en Somalie dimanche, après 23 ans de fermeture.

Pour le vice-ministre chinois, la réouverture de l’ambassade de Chine permettrait de renforcer les relations sino-somaliennes.

La Somalie et la Chine ont établi des relations diplomatiques le 14 décembre 1960, quelques mois après l’accession du pays à l’indépendance.


Slate Afrique

Somalie: le gouvernement aussi corrompu, les shebab toujours
Slate Afrique
Le fragile gouvernement somalien reste miné par la corruption tandis que les islamistes shebab, bien que militairement sur le recul, restent la principale menace pour la région, estiment des experts de l’ONU. Malgré l’installation fin 2012 d’un gouvernement …
Somalie: le bilan de l’attentat de Mogadiscio s’alourdit à treize mortsAfrique Inside
La Chine rouvre son ambassade en Somalie, après 23 ans de Radio Chine Internationale

43 autres articles »