Columbia supprime les vidéos avec «pixels» dans le titre

150

Ironie du sort: le court métrage Pixels de Patrick Jean, qui a inspiré le film de Chris Columbus produit par Columbia, comptait parmi les vidéos supprimées.

Les studios Columbia sont prêts à tout pour défendre Pixels, le film de Chris Columbus, qui a été un four au moment de sa sortie américaine.

Malgré l’échec au box-office de Pixels, son distributeur, Columbia, entend bien défendre le film.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Le ridicule de cette initiative a même vu le document original français qui a donné l’idée à Columbia de faire le film… être (temporairement) retiré sur le site de partage vidéos Vimeo, tout comme et là c’est très fort… le trailer du film ! Si, si. Un comble.

EDEN School Publicité
EDEN School L'école digitale et numérique des 14/18 ans en rupture scolaire

Alors que le film « Pixels » est sorti dans les salles obscures de France et de Navarre depuis le 22 juillet dernier, son ayant-droit a décidé d’un commun accord avec lui-même, d’aller à la chasse aux contrefaçons sur le net, en tentant de bannir tout ce qui contient le mot « pixels »… Vous imaginez la suite ?

En effet, afin de lutter contre le piratage de son dernier blockbuster, Columbia Pictures a eu la « bonne idée » de demander à une société, Entura International, de traquer les « pirates » du Web, concernant ce qu’elle croyait être définitivement « sa » marque.

Lire la suite sur www.gameblog.fr…

Les autres victimes de cette demande sont des créateurs de courts films indépendants qui n’ont rien à voir avec le long-métrage hollywoodien.  Life Buoy était par exemple en ligne depuis 2010.  "Il s’agit d’un projet d’études, je l’ai créé lorsque j’étais à l’Université des Arts de Bucarest, explique son réalisateur Dragos Bardac.  C’est un clip illustrant le morceau "Life Buoy" du groupe The Pixels.

Attention à ne pas mentionner de "pixels" dans leur titre !  Torrent Freak révèle que Columbia Pictures était en train de s’attaquer à tous les montages dont le nom comprend ce mot, afin d’éviter toute confusion avec Pixels, le film avec Adam Sandler et Peter Dinklage qui est sorti depuis quelques semaines.

Un robot est programmé pour viser tout ce qui a le mot "pixels" dans le titre sur le site… même le court-métrage qui a inspiré le film !

Lire la suite sur www.premiere.fr…

Afin de lutter contre le piratage du blockbuster sorti en salles il y a quelques semaines, Columbia Pictures a mandaté une firme qui ne fait pas dans la dentelle… Et qui exige la suppression de n’importe quel contenu qui a le malheur d’être titré « Pixels ». Au secours.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

On ne peut en tout cas que s’inquiéter de voir des entreprises anti-piratage pratiquer ainsi la politique de la terre brûlée et envoyer en masse, sans aucun discernement, des requêtes DMCA sur un terme aussi générique que « pixels ».

Lire la suite sur www.01net.com…

Il convient également de souligner la position assez curieuse de Vimeo, qui a accepté de supprimer les vidéos contenant le mot « pixel », malgré les plaintes des créateurs : « C’est dans les mains de notre équipe de confiance et de sécurité, et nous ne pouvons malheureusement rien faire » avait répondu une équipe technique de Viméo.

Producteur du film Pixels sorti au cinéma, Columbia Pictures a fait supprimer toutes les vidéos sur Viméo contenant le mot « pixel », craignant du piratage.

A commencer par Pixels – Life Buoy, un film réalisé en 2010 par un étudiant de Bucarest, ainsi qu’un court-métrage datant de 2011, intitulé Pantone Pixels, ou encore une compilation d’images pour la Saint-Valentin intitulée Love Pixels.

Lire la suite sur www.begeek.fr…

Le film d’animation Pixels fait la « Une » non pas pour ses qualités, son histoire ou son succès, mais par le fait que le studio Hollywoodien l’ayant produit a décidé de s’attaquer à toutes les vidéos du web contenant le mot « pixels ».

Depuis la sortie du film « Pixels », il semble que le studio Columbia Pictures soit parti en croisade contre les utilisateurs du mot « pixels » dans le titre des vidéos.

Le studio a fait savoir qu’il souhaitait défendre ses intérêts sur internet, il a donc demandé à Vimeo de supprimer toutes les vidéos contenant le mot « Pixels » dans leur titre.

Lire la suite sur www.presse-citron.net…

Pensant avoir détecté des copies illicites du film « Pixels », une société spécialisée dans la lutte contre le piratage a demandé à la plateforme Vimeo de supprimer plusieurs vidéos n’ayant pourtant rien à voir avec la dernière superproduction de Chris Columbus : des courts-métrages indépendants, une bande-annonce officielle et même un film lié à un festival belge dénommé « Pixels »…

Connectez-vous Afficher / masquer les bons plans Fonctionnalité liée au compte utilisateur Pour personnaliser l’affichage du flux continu, vous devez être connecté.

Connectez-vous Afficher / masquer les tests & analyses Fonctionnalité liée au compte utilisateur Pour personnaliser l’affichage du flux continu, vous devez être connecté.

Lire la suite sur www.nextinpact.com…